«

»

Oct 16 2015

Protéger les données personnelles et assurer la sécurité des objets connectés

Dans la foulée du projet de «Loi pour une République numérique» axé autour de trois préoccupations : l’open data, la protection des données personnelles et l’accès pour tous au numérique, l’État se préoccupe de la protection des données personnelles et souhaite assurer la sécurité des objets connectés.

Une charte avec les principaux opérateurs est annoncée pour le chiffrement par défaut des courriels. Une des mesures du projet de loi numérique vise à interdire aux fournisseurs de services de messagerie de scanner le contenu des courriers électriques, pratique largement répandue aujourd’hui dans un but publicitaire.

Un appel à projet vient d’être lancé, s’adressant aux start-up, pour la protection des données personnelles et la sécurité des objets connectés. Sur ce dernier on attendra de connaître le résultat, en particulier pour ce qui concerne les petits objets de la vie courante, de la famille domotique notamment. En effet leur ajouter les dispositifs pour assurer la sécurité du réseau informatique domestique dans lequel ils s’inscrivent reviendrait à augmenter son prix de façon dissuasive pour l’acheteur.

 

(1 commentaire)

1 ping

  1. newsoftpclab

    Actuellement les objets connectés sont source d’insecurite.Il faudrait plus de protection pour la vie privé.Les consommateurs préfèrent s’en proteger.

  1. Protéger les données personnelles...

    […] Dans la foulée du projet de «Loi pour une République numérique» axé autour de trois préoccupations : l’open data, la protection des données personnelles et l’accès pour tous au numériqu…  […]

Les commentaires sont désactivés.