«

»

Oct 26 2013

Projets et outils pour la troisième révolution industrielle 2/4

A l’issue de l’intervention de Jeremy Rifkin, le président Philippe Vasseur a présenté quelques projets et outils pour la TRI en région Nord-Pas de Calais.

Les projets sont de trois types :

  • des projets déjà lancés qui s’inscrivent naturellement dans la TRI. C’est le cas de la rénovation de 100 000 logements initiée par le Conseil Régional dans le cadre du Plan climat régional pour atteindre l’objectif «facteur 4» (diviser par quatre les émissions de gaz à effet de serre d’ici 2050) .
  • des projets qui étaient en cours de lancement et qui ont été repris entièrement pour s’inscrire dans la perspective des objectifs de la troisième révolution industrielle. C’est notamment le cas pour la construction (voir exemples dans les annexes du Master Plan).
  • des projets nouveaux à venir.

Dans ce contexte la commune de Loos-en-Gohelle, où presque tous les leviers de la TRI ont déjà été mis en oeuvre, fait figure de territoire pilote. Jeremy Rifkin y a passé  l’après-midi du 24 octobre et s’est déclaré agréablement étonné par les réalisations constatées. Plusieurs autres projets de quartiers labellisés TRI sont identifiés : la cité 9 à Lens (entre Louvre et Bollaert), l’Escalette à Mouvaux, La Lainière à Roubaix, la Grand Rhodia à Marquettes, à Valenciennes et à Grande-Synthe. Les universités s’engagent dans une démarche de rénovation des bâtiments pour tendre vers l’université zéro carbone.

Parmi les projets industriels mentionnons la volonté de créer une filière de recyclage du papier, Nord Package, visant à traiter localement le papier au lieu de l’exporter en Chine.

Philippe Vasseur a annoncé la création de plusieurs outils, classiques ou novateurs. Ainsi, à une échéance non précisée, la Région prévoit l’installation de 2 500  bornes de rechargement pour véhicules électriques. Une agence des mobilités est aussi annoncée. Pour assurer le financement il est envisagé de faire appel à l’épargne individuelle. Il sera proposé aux épargnants de la région de placer une partie de leurs économies dans un support financier (de type « livret épargne ») dédié au financement des projets TRI. Le financement participatif est également évoqué (« crowdfunding »). Il s’agit de contributions financière collectées via une plate-forme internet pour financer un projet sous forme de don, de prêt ou d’investissement.

En conclusion,  le président Vasseur a revendiqué un « droit à l’expérimentation« , soulignant que la dynamique de la Troisième Révolution Industrielle (démarrage des projets dès début 2014) ne peut s’accommoder de lenteurs administratives et de freins réglementaires. Du 17 au 21 mars 2014 la CCI de région va envoyer un millier de collaborateurs expliquer la bonne parole  aux entreprises régionales et les mobiliser autour de la transition énergétique.